Bonjour,

Si vous suivez mes actualités (sinon c’est par ici), vous savez que j’ai récemment quitté le monde du reflex pour basculer dans celui des mirrorless, ces compacts à objectifs interchangeables sans miroir ni visée reflex. Equipé d’un Sony A7 tout neuf et monté d’un 35mm ƒ/2.8, j’ai arpenté les rues de Marseille à la recherche de graffitis, de street art et d’un peu d’humain quand cela était possible.

C’était pour moi l’occasion de tester mon nouvel appareil et d’en découvrir le comportement dans la rue.

J’ai choisi le quartier du Cour Julien, célèbre pour ses murs tagués et ses ruelles populaires. Les façades des immeubles ou des vitrines sont toutes couvertes de peintures et de messages aux couleurs vives : un régal pour les yeux et un univers parfait pour tester la dynamique et le contraste du capteur de mon nouveau boitier.

Et je n’ai pas été déçu ! Le boitier petit et léger se prête bien au jeu de la street photo, il permet d’être discret et l’EVF permet d’être précis dans toutes les situations. L’autofocus a été redoutable, ici encore un bon point.

Mais assez écrit, passons aux photos en couleur, noir et blanc et même pour une (rare) fois en désaturation partielle ( !) ! Quelques images en grand format et la suite au format mosaïque.

#41 Reflet

#01 Reflet

#31 La fille, le chat et moi

#02 La fille, le chat et moi

#30 Le Quinze

#03 Le Quinze

#32 La moto

#04 La moto

#01 Yellow

#05 Yellow

#18 Cabu et la rue

#06 Cabu et la rue

#04 Observées

#07 Observées

#39 L'école du micro d'argent

#08 L’école du micro d’argent

 

Photographe à Aix en Provence, je partage avec vous mes plus belles captures, mes astuces et mon quotidien.. Je suis toujours ouvert à l'échange alors n'hésitez pas à me faire vos remarques et/ou critiques pour que l'on en discute ! Sauf mention explicite, la copie et l'utilisation à des fins commerciales ou non de ces contenus ne sont pas autorisées.

Publié le 9 Fév 2015 dans En ville