Bonjour à tous,
Aujourd’hui je vous propose un article plutôt inhabituel sur mon blog puisqu’il traite de l’Islande.
J’ai eu la chance de pouvoir m’y rendre durant l’hiver 2014, pour être précis du 24 février au 03 mars.
Cela faisait très longtemps que je rêvais d’un voyage en Islande, et c’est désormais chose faite.

Je vous montre ce que j’ai pu voir, mes photos ne traduisent pas l’immense beauté des paysages, mais j’espère qu’elles vous donneront quand même envie de découvrir les terres lunaires et volcaniques tout comme les chutes d’eau naturelles ou les aurores boréales.

Je ne suis pas resté très longtemps sur place, alors je me suis concentré sur une petite région du Sud Ouest de l’Islande et me suis déplacé en bus ou en 4×4 de location. Première anecdote à ce sujet : on lit régulièrement que si l’on ne sort pas des routes principales, un 4×4 n’est pas indispensable en hiver, c’est dans l’ensemble plutôt vrai. Par contre si l’on s’éloigne, il faut rester prudent, pour ma part, j’ai du parfois renoncer sur certaines routes fortement enneigées malgré un 4×4 et des pneus cloutés.

La première journée, nous (ma femme et moi) avons profité de la douceur et de la chaleur des eaux du blue Lagoon, l’endroit est magnifique, l’eau est chaude et d’une couleur particulière, d’un bleu clair et “laiteux”, c’est magnifique. Par la suite, nous avons tracé la route, nous sommes baladé, avons profité d’un magnifique coucher du soleil et avons pu voir notre première aurore boréale. Février 2014 a été un mois exceptionnel sur le plan des aurores boréales, les Islandais ont pu en voir quasiment tous les jours ! 2ème anecdote : en Islande, lorsque les aurores boréales sont rouge, c’est présage de guerre selon les Viking, les miennes étaient vertes, ouf !

Le second jour, nous nous sommes rendu sur la côte sud de l’île, en bus, et avons pu admiré les plages noires de Vik ainsi que son église perchée, les chutes d’eau de Skogafoss et de Seljalandsfoss, les petites maisons du musée folklorique de Skógar. Nous avons également vu le glacier de Skaftafell, le plus grand d’Europe. Et le soir nous avons encore pu voir une aurore boréale !

Le troisième jour, nous avons passé la journée sur la route, car il faut bien le dire, en Islande le simple fait de conduire et de regarder les paysages est incroyable, d’un virage à l’autre on passe d’un lac à un champs de lave, d’un monde vert à un monde noir, c’est surprenant. Nous nous sommes arrêté à Seltún où des vapeurs chaudes s’échappent du sol, nous sommes allé au phare de Gardur, au lac de Kleifarvatn et avons des pauses régulières au milieu de nulle part, perdus, seuls, dans des endroits plus irréels les uns que les autres. Nous sommes également passé à Hafnarfjordur, petite ville avec un port et un village viking original ! Durant ces 3 premiers jours le temps a été très clément : entre 5 et 6°C, peu de vent, du ciel bleu !

Le jour suivant, nous sommes allé dans l’ouest de l’île, en direction du parc Snæfeljokull à Snæfellsnes. Ce jour là, nous avons emprunté une route qui ne longe pas la côte pour voir d’autres paysages, plus volcaniques encore et plus sauvages. Nous avons pu emprunter la route 56 sur le trajet aller (nous allons du sud au nord), sans difficulté, elle venait d’être déneigée. Mais quand nous sommes repassés sur le chemin du retour, quelques heures plus tard, le paysage et le climat avaient changé, la neige était tombée en abondance, le vent déportait notre 4×4 et la voiture a fini par ne plus pouvoir avancer car il y avait trop de neige ! Tant pis, nous avons rebroussé chemin et avons opté pour un trajet + long mais près de la côte et nettement + praticable en voiture !

Après la journée de la veille riche en émotion, nous avons fait une journée plus calme et sans transport dans la ville de Reykjavik. C’est une ville calme et très colorée. En plein centre il y a un grand lac qui était complètement gelé à tel point que les gens marchent dessus, font du skateboard ou du hockey sur glace ! Les toits des maisons sont colorés et l’on peut avoir une très belle vue d’ensemble depuis le clocher de la cathédrale Hallgrímskirkja située en plein centre.

Dimanche était notre dernier jour sur place, nous en avons profité pour faire le Cercle d’Or qui est composé de 3 destinations : Gullfoss et ses chutes d’eau impressionnantes, Þingvellir ou Thingvellir (on y trouve la plaine du Parlement historique et le lieu où se séparent les plaques tectoniques Américaine et Européenne et enfin Geysir et son célèbre geyser (qui a donné le nom à tous les autres) qui crache de l’eau toutes les 6 à 8 minutes : impressionnant !

Voilà, j’espère vous avoir embarqué quelques minutes avec moi en Islande. J’ai adoré mon voyage là bas. Je n’ai qu’une envie : y retourner en été pour voir les volcans couverts de fleurs ! Si c’était à refaire, je passerai peut-être par une formule “toute faite”, on trouve des Voyages Randonnées en Islande via Huwans intéressants, je pourrai me laisser tenter, il ne me reste plus qu’à économiser !

Photographe à Aix en Provence, je partage avec vous mes plus belles captures, mes astuces et mon quotidien.. Je suis toujours ouvert à l'échange alors n'hésitez pas à me faire vos remarques et/ou critiques pour que l'on en discute ! Sauf mention explicite, la copie et l'utilisation à des fins commerciales ou non de ces contenus ne sont pas autorisées.

Publié le 5 Mar 2014 dans Nature, Reportage