Débat retouche photo : faut il retoucher un élément gênant de ses photos ?

Posté le 16 Avr 2013 dans Divers | 40 Commentaires


Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler de retouche photo.

Par retouche photo, j’entends : suppression d’un élément disgracieux sur une photographie à l’aide de Photoshop, GIMP, ou autre logiciel.

Il y a quelques jours, une amie m’a demandé de faire quelques photos d’elle et de son couple. J’ai choisi un joli jardin, et j’ai réalisé cette photo. Je l’aime beaucoup.

Pour autant, les première remarques faites par mes abonnés à Twitter, mes followers, ont été “tu aurais du supprimer la cordelette” ou “à ta place, j’aurais viré la cordelette”. Ce à quoi, j’ai répondu “Elle y était dans la vraie vie, alors je préfère la garder”.

C’est un débat, aurais-je du / devrais-je supprimer cette cordelette ? Supprimez vous systématiquement un élément disgracieux de vos photos ?
Utilisez les flèches droite/gauche pour voir les 2 versions de la photo. Sur un écran tactile, glissez votre doigt sur la photo.

  • EV-avec-corde
  • EV-sans-corde

Pour ma part, ma position est que l’on peut traiter une photo (la mettre en noir et blanc, saturer les couleurs, jouer sur les contrastes, l’exposition…) mais que le résultat doit rester réaliste, c’est à dire tel que l’instant était au moment de sa capture. Et vous, qu’en pensez vous ?

Photographe à Aix en Provence, je partage avec vous mes plus belles captures, mes astuces et mon quotidien.. Je suis toujours ouvert à l’échange alors n’hésitez pas à me faire vos remarques et/ou critiques pour que l’on en discute !
Sauf mention explicite, la copie et l’utilisation à des fins commerciales ou non de ces contenus ne sont pas autorisées.

40 Commentaires

  1. thibaudd
    14 juin 2014

    Pour ma part, je suis plutôt contre. La retouche se fait dans le cadrage 🙂 Tu aurais très bien pu prendre la photos sans les cordes dès la prise de vue donc pas besoin d’enlever cette élément après 🙂

    Donc, non !

    Reply
    • David Steiner
      14 juin 2014

      Avec d’autres cadrages oui, j’aurai pu ne pas l’avoir ! Tu es un des rares à avoir un avis tranché dans ce sens, mais j’aime ! Merci de ton passage !

      Reply
  2. Matth
    14 juin 2014

    Je profite que tu remettes ce post en avant via tweet pour donner mon avis :

    Je l’enlèverais la cordelette si la retouche n’est pas difficile (comprendre que la retouche ne fera pas de dégâts, sera plus invisible et ne me demandera pas des heures de boulot). Clairement ici, directement sous Lightroom (version 5 encore plus, mais il n’était pas sorti à l’époque de ton cliché), c’est une retouche rapide et invisible. Je ne me pose pas de questions plus que cela.

    Plutôt que de parler de détails moches, je pense plutôt “détails qui attirent l’oeil”, qui “détournent le regard du vrai sujet”. C’est le cas ici, la cordelette est blanche sur fond vert, ça se voit trop. Si le client n’aime pas la photo à cause d’un détail du décor, je considère que je n’ai pas rempli une partie de mon travail de photographe. Je ne suis pas graphiste pour autant.

    Je ne fais pas de “Photoshop”, car à part Photoshop Element, je n’ai pas les moyens ni l’envie de m’offrir une licence Ps CS quelque chose pour ce qu’il me servirait.

    Reply
    • David Steiner
      14 juin 2014

      On a une démarche assez proche alors ! J’essaie de ne pas avoir à supprimer d’éléments mais si besoin…

      Reply
  3. Ludovic
    28 février 2014

    La célèbre expression :” Less is more” est valable aussi en photographie. A méditer les amis.

    Reply
  4. Willy
    24 février 2014

    Perso, la cordelette je l’enlève. Et je ne repose pas de question existentielle : pour moi, la photo est clairement mieux sans car l’oeil va plus directement à l’essentiel.

    PS : C’est pris au jardin japonais c’est ça ?

    Reply
  5. richard
    30 août 2013

    Le principe d’une élément gênant, c’est qu’il est gênant..
    Soit on essaye de l’éviter à la prise de vue, soit en l’enlève en post-traitement (à ce propos, j’aurai même gommé le panneau dans les buissons 🙂 ) , soit on ne fait pas la photo car cet élément gênant l’est beaucoup trop…
    Il ne faut pas avoir de scrupules sur le sujet. La photo est une interprétation de ce que tu voulais montrer.
    Si le boitier délivre la bonne image tout de suite c’est parfait, si des petits éléments sont à éliminer il faut le faire.
    Dernier conseil avec 10 ans de RAW dans les pattes… Laisse définitivement tomber le JPEG. A part remplir plus vite ta carte mémoire il ne sert à rien. Un “développement” d’un RAW qui n’a besoin d’aucune retouche/correction se fait vers du JPEG plus vite que le temps qu’il m’a fallut pour taper cette phrase.

    Richard.

    Reply
  6. Marcel
    7 juillet 2013

    Bonsoir,
    Question intéressante. J’ai pris l’habitude de parler de photos et d’images.
    Une photo c’est ce que l’on prend avec l’appareil, c’est un “brut” que ce soit en raw ou en Jpeg : il y a l’oeil, l’expérience,
    le talent et le pourcentage de chance commun à toute bonne photo (pourcentage plus ou moins important selon les
    éléments cités ci-avant).
    Puis il y a l’image, c’est celle que l’on améliore un peu ou que l’on travaille beaucoup, quelque soit le but final, et je
    ne fais pas de différence entre post production et retouche, quelle différence il y a, sur un portrait, entre donner plus d’éclat au teint de la peau et supprimer un gros grain de beauté ? dans les deux cas on travestit un peu la réalité pour
    la faire correspondre a son point de vue.
    Et puis parfois, quelles que soient nos envies, nous sommes obligés d’en passer par là, ne serait ce qu’en raison des
    défauts de nos capteurs.
    D’ailleurs, Photoshop n’est il pas un logiciel de traitement d’IMAGES…
    Mais j’avoue, malgré mes envies qui ressemblent aux tiennes, je trouve ta “photo” mieux sans les cordelettes..

    Reply
    • DSteiner
      7 juillet 2013

      Merci de ton commentaire, j’aime bien ta vision des choses !

      Reply
  7. Retouche photo
    15 juin 2013

    Excusez-moi, mais la dénonciation de la retouche comme élément toxique de la Photographie avec un grand « P » est tout bonnement stupide. C’est contester la complexité des pratiques de restauration ou de perfectionnement de l’image numérique. C’est croire schématiquement que l’opération photographique se réduit à un clic clac du bout de l’index. Les détracteurs de la retouche ignorent l’existence de pans entiers de la photographie professionnelle pour lesquels la post-production est une pratique normale, banale mais surtout nécessaire. Photoshop, pour ne citer que le plus emblématiques des logiciels de retouche, est devenu une nouvelle option l’appareil photographique, une extension qui participe à l’évolution moderne de la photographie qui est devenue numérique.

    Reply
    • DSteiner
      15 juin 2013

      Il n’y a pas à vous excuser, c’est un débat, chacun a un avis.
      Je ne pense pas que la retouche soit un élément toxique (enfin sauf dans quelques cas extrêmes tel les HDR trop poussés etc.). Photoshop peut servir comme prolongement naturel du boîtier pour traiter et développer ses photos : la post production est une excellente chose. Mais le fait de supprimer ou ajouter des éléments pour afficher une photo “qui n’existe pas”, ce n’est plus de la post production, mais de la retouche, c’est différent (bien ou mal, je ne sais pas).

      L’objet de l’article n’est pas de donner une réponse, il n’y en a pas. C’est plutôt de recueillir des avis et des points de vue.

      Merci de votre passage et de votre avis donc 🙂

      Reply
  8. massage sensuel
    8 mai 2013

    Je suis plutôt contre la retouche de photos. Avant que le monde de l’internet soit présent, les photos étaient non retouchées et pour autant d’excellente qualité. Aujourd’hui, sous prétexte que le high-tech permette des améliorations, il faudrait accentuer la quête non pas de la perfection, mais de la chasse à l’imperfection. Mais n’est-ce pas ce qui distingue un excellent photographe d’un oeil amateur ? Desannées d’expérience, des milliers de clichés remplacent largement un logiciel de retouche d’images…

    Reply
    • richard
      30 août 2013

      Une petit visite dans un labo photo t’aurai surpris “à l’époque”. On y retouchais à tour de bras mais c’était juste plus difficile et particulièrement délicat à reproduire… 😉

      Reply
  9. shooting de star
    6 mai 2013

    Il y a plusieurs techniques pour réussir une bonne photo. Les photo doivent répondre à toutes garanties de qualités nécessaires.

    Reply
  10. Pierre
    3 mai 2013

    Perso je n’ai pas de règle, si ce n’est que cela me gonfle de passer 3 plombes sur Photoshop.

    Mais bon, mon travail est privé, la question se pose plus pour les photo-reporters et les publicitaires, on a tous conscience des conséquences des modifications de la réalité.

    A ce propos j’attends toujours la mention “image retouchée par ordinateur, cette femme n’est pas réelle, ne vous prenez pas la tête mesdemoiselles” sur les pubs pour lingerie et j’applaudis des deux mains les rédactions qui imposent à leurs photographes de ne pas allumer Photoshop, mais de se contenter de lightroom (ce n’est pas formulé comme ça mais l’idée est là).

    Reply
  11. leibyeux
    26 avril 2013

    Salut,
    A mon avis tu aurais dut prendre une paire de ciseaux pour ton shooting comme ça tu fait ta retouche avant la prise de vue 😉

    Reply
    • DSteiner
      26 avril 2013

      Bonne idée 😀 (pas sûre qu’elle plaise au propriétaire du jardin dans lequel j’étais)

      Reply
      • Enthuan
        2 mai 2013

        Tu pouvais prendre pour argument : “C’était ça ou photoshop !”

        Reply
  12. Oupy
    19 avril 2013

    Je ne suis pas une grande fan des retouches mais dans votre cas, c’est bel et bien justifié 🙂
    La photo est tellement jolie …:)

    Reply
  13. Milie
    17 avril 2013

    La vraie chose à dire sur cette photo c’est : quelle est canon cette future maman!!! ;o)

    Merci encore pour cette séance photo. Pour ou contre je m’en fiche, ça nous fera des très bons souvenirs!!!

    Biz

    Milie

    Reply
    • DSteiner
      17 avril 2013

      Ça, on est tous d’accord, canon la future maman ! 😉

      Reply
  14. Darth
    17 avril 2013

    Pour moi l’important c’est le résultat de la photo, obtenir ce qu’on voulait au départ.

    Après, il y a certaine exception.

    Par exemple, si je décide de faire un portrait et que j’imagine une scène précise, si je dois retoucher je n’aurais pas de problème avec ça!

    Ma seul limite est la photo animalière pour laquelle je ne m’autorise pas de retouche.

    Reply
    • DSteiner
      17 avril 2013

      Pourquoi tu te refuses à la retouche animalière ?

      Reply
  15. Enthuan
    17 avril 2013

    En fait tu as le choix de prendre en photo la cordelette ou de changer d’angle ou d’endroit. Mais la lumière ne sera pas pareille, tu ne pourras pas avoir la même composition…
    Des tas de raisons qui me pousseraient naturellement vers la retouche qui n’est pas si compliqué que ça.

    Si on veut pousser à l’extrême le débat, on peut se poser la question de l’utilisation du flash, même déporté. On fait une photo qui ne reflète pas l’ambiance lumineuse du moment en modelant soi même la lumière.

    Il n’est pas question d’éthique ou de morale ici, alors si on a la capacité de retoucher les photos, pourquoi ne pas le faire ? Les gens ne verront pas une photo retouchée, ils verront une belle photo.

    Reply
    • DSteiner
      17 avril 2013

      Les gens verront une belle photo, mais le sujet (Ici le couple par exemple) verra une photo différente de la réalité.
      La photo doit elle être fidèle ? Plus belle que la réalité ? Un simple souvenir ?
      J’essaye de rester “fidèle”, mais c’est vrai que parfois la retouche est tentante quand on veut un cadrage précis et qu’un élément est gênant dans ce cadre. J’ai pas de réponse hein, mais pour l’instant j’ai l’impression qu’on est plutôt tous d’avis que c’est une solution de dernier recours, et qu’il ne fait pas en abuser.

      Reply
  16. Thomas Benezeth
    16 avril 2013

    Je dirai aussi que cela dépend des situations.

    Prenons ton cas: la photo est un souvenir, qui doit être le plus beau possible. Donc clairement, supprimer la cordelette ne me dérange pas, au contraire.

    D’une manière générale, je n’aime pas ça, pour les mêmes raisons que Pyrros (et toi ^^), mais, si jamais il s’agit d’un détail vraiment moche qui n’aurait pas pu être éviter par un cadrage différent, et un détail qui n’apporte rien à la scène, pourquoi pas.

    Pour l’instant, ça m’est arrivé deux fois seulement, récemment.
    -Ma photo en mode grand angle par assemblage, il y avait des herbes au premier plan qui ne pouvaient pas être éviter, je les ai donc supprimer pour ne pas gâcher la photo.
    -Une photo de ma chienne les deux pattes avant sur un muret. Je me suis aperçu après qu’il y avait une tache de terre assez importante sur ce muret, alors à moins de la laver ou de demander à ma chienne de se décaler ‘avouez que c’est difficile), je n’ai eu d’autre choix que de l’enlever par logiciel.

    En resumé, je suis contre, mais parfois, dans des cas spécifiques, je suis pour 😉 Je suis pas sûr d’avoir fais avancer le shimilibililique…

    Reply
    • DSteiner
      16 avril 2013

      Y a pas de bonne réponse, le débat est sans fin, j’aime avoir les avis de mes lecteurs, c’est tout !

      Reply
  17. Pyrros
    16 avril 2013

    Pas simple de trouver une règle général ça dépend de la situation.

    Ici la cordelette fait partie du lieu mais pour une photo de ce genre elle est plutôt moche.
    Quand on fait du reportage enlever (ou ajouter) un élément dénature à mon sens le temoignage.

    Reply
    • DSteiner
      16 avril 2013

      Je retouche le moins possible. En fait quasi jamais (sauf pour cet article)

      Reply
  18. davidyannick
    16 avril 2013

    Je reprends mon commentaire sur mon iMac sur iPad la correction orthographique merdouille un peu 😉
    La retouche ne serait ce que pour les tâches de capteur disgracieuses est indispensable, quant aux objets gênant c’est fonction de ce que le client souhaite retenir de l’instant.
    En l’occurrence sur ton cliché les cordelettes sont du plus mauvais effet et tu as fait preuve de bon gout que de les ôter .

    Reply
    • DSteiner
      16 avril 2013

      Bah justement, moi ça me pose problème, c’est suite à des remarques (gentilles hein) sur Twitter que je l’ai fait. Si je sais (vite fait) le faire, ce n’est pas quelque chose que j’aime, j’ai l’impression de “tricher”. Mais effectivement la photo est mieux après retouche !

      Reply
  19. Davidyannick
    16 avril 2013

    La retouche ne serait ce que pour les tâches de capteurs disgracieuses est-il dispensable, quant aux objets gênant c’est fonction de ce que le client ou moi je souhaite retenir. El’occurence sur ton cliché les cordelettes sont du plus mauvais effet .

    Reply
  20. Seb
    16 avril 2013

    A mon sens, pour ton exemple, la retouche se justifie pleinement : la photo est tellement plus jolie sans cette cordelette.
    Je n’ai aucun scrupule à “tamponner” de PETITS éléments comme ça. Ou alors, j’aurais pris le parti d’un cadrage plus serré pour ne pas l’intégrer dans la compo 😉

    Reply
    • DSteiner
      16 avril 2013

      J’ai d’autres photos sans cordes, mais pour celle ci je souhaitais cadrer un cadrage “plein pieds” 🙂

      Reply
  21. Florian Commaille
    16 avril 2013

    Personnellement, il m’arrive en de très rare cas de devoir enlevé un élément d’une photo car il m’était impossible de faire sans lors de la prise de vue … Il peut s’agir d’un câble ou d’une grue (tu sais, celle tout au fond qui empêche parfois de belles photos urbaines … ^^), comme d’une tâche sur un vêtement …

    Il ne s’agit ici que d’embellir la photo avec un seul petit élément à effacer (dans le cas de mon concert de samedi soir, la lumière d’une sortie Exit placée juste au dessus d’un musicien) … Cela fait parti de la photographie mais il faut aussi se fixer une limite à ne pas dépasser … Il y a eu des fois où j’ai viré la photo car trop de travail de retouches … Tant pis pour celle là, il y en aura d’autres … 😉

    Mais c’est une question maintes fois posée et qui n’aura jamais de réponse je pense … Les puristes ne vivent qu’avec les fichiers jpeg sortis du boitier et ne veulent rien d’autres … Et certains font des collages/montages, que l’on trouve dans les plus grandes galleries … Il en faut pour tous les goûts …

    Reply
    • DSteiner
      16 avril 2013

      Perso chez moi c’est RAW + JPEG, le RAW ne me sert que si le JPEG a une mauvaise balance des blancs ou pour les passages en noir et blanc.

      Reply
      • Florian Commaille
        16 avril 2013

        Moi c’est RAW dans tous les cas ! Surtout depuis que j’ai la certitude que ce que je vois à travers l’objectif n’est pas du tout ce que le processeur de l’appareil me ressort en jpeg (même si le X-E1 s’en rapproche un peu +) … Parfois le fichier brut est meilleur que le jpeg, c’est dire … Même si je passe 1-2min max sur chaque photo pour les contrastes, la lumière et les couleurs, je le fais … Et d’autant + s’il s’agit d’une commande client … ^^

        C’est la différence entre une bonne et une très bonne photo qui fait qu’on te recommande après (même si parfois le client voit une très bonne là ou moi je vois une passable 😛 ) …

        Reply
    • Willy
      24 février 2014

      “Les puristes” et “que les jpeg” dans la même phrase ça me choque. C’est un peu comme si ces dits “puriste” n’avait fait que de la photo avec un polaroïd intstanaté du temps de l’argentique.

      Reply

Laisser un petit mot